André Rogerie, né en 1921,
Arrêté le 3 juillet 1943,
déporté à Maidanek, Buchenwald, Auschwitz Birkenau puis à Dora en tant que résistant

"On est entré dans ce Tunnel, toujours en courant, toujours battu, toujours criant... C'était un chantier, on ne savait pas où mettre les pieds. Il y avait des rails partout, des tas de sables, des câbles sur le sol (...) Et, on nous a installé dans une de ses travées parallèles au Tunnel, par terre, pour y passer la nuit-. On s'est retrouvé dans ce tunnel qui allait devenir notre habitation sous terre. Il y avait un bruit infernal (...) des explosions, de la poussière partout. Le soir on nous a distribué un peu de soupe, un petit peu de margarine dans une grande inorganisation. on craignait par dessus tout les vols. Puis le soir, on s'est couché dans notre Tunnel pour y passer la nuit.''