Ellrich et Harzungen

doraellrich.gif (866085 octets)

carte réalisée par Anne Le Fur, in André SELLIER, Histoire du camp de Dora, op.cit,p.506

A l'automne 1944, Dora cesse d'être rattaché à Buchenwald et devient un camp autonome. Plus précisément une décision du 30 septembre transforme l'Arbeitslager Dora en Konzentrationslager Mittelbau. Cette décision prend effet le 1er novembre au lieu du 1er octobre d'abord prévu.
A cette date le KL Mittelbau comprend 3 camps: Dora, Erich (nom de code pour Ellrich et Hans (nom de code pour Harzungen)

21 Kommandos extérieurs et 8 sous-kommandos sont par ailleurs subordonnés au camp pour un total de 25944 détenus en 1944.

« Nous devons pour rejoindre notre chantier, traverser, matin et soir, la petite ville de Niedersachverfen. A notre passage, les habitants ne manquent pas de venir aux fenêtres ou sur leurs portes, pour regarder le pitoyable cortège que nous formons. (...) C’est un tel cortège de souffrances pitoyables que parfois, il semble que l’on a aperçu l’ombre d’un peu de pitié dans les yeux de quelques femmes qui nous regardent passer. Emotivité réelle ou réflexe nerveux ? qui sait ? D’autres restent absolument indifférentes devant notre lamentable détresse. Mais combien d’autres nous regardent avec provocation, avec une audace méprisante et même avec une insolence marquée ».

Jean-Henri Tauzin, Harzungen, kommando de Dora.
Cité in Le grand livre des Témoins,
p 179, FNDIRP, Ramsay, 1995.